Cette année, à l’occasion de la célébration du centième anniversaire de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, l’association Yali Mandela Washington Fellowship, a organisé, ce samedi une conférence débat animée par le ministre Kalifa Gassama Diaby, sous le thème : “Leçons de leadership de Nelson Mandela pour une Guinée unie”.

Face à une cinquantaine de jeunes venant de divers horizons professionnels et estudiantins, réunis dans la bibliothèque de la Bluezone de Kaloum,  le ministre en charge de l’Unité nationale et de la Citoyenneté a traité de la situation sociopolitique guinéenne en rapport avec les  idéaux de justice, d’égalité et de paix, incarnés par Nelson Mandela, avant de répondre aux différentes questions de l’assemblée. Il a par ailleurs terminé son intervention en prodiguant des messages d’amour et de paix qui doivent permettre aux Guinéens de détruire le mur qui les séparent.

Saluant l’initiative de cette célébration, le ministre Gassama a  invité la jeunesse « à oser, à avoir l’audace de sortir de toutes formes d’aliénation culturelle,  économique,  sociale et mentale. Et porter ces valeurs pour tous les Guinéens sans distinction ».

Par rapport à ce que l’homme d’Etat sud-africain représentait pour lui, il dira que : « Mandela a incarné ces valeurs universelles d’égalité, de liberté, de justice. Il a combattu contre la domination d’une catégorie sur une autre, mais aussi pour que la catégorie suivante ne domine pas la catégorie antérieure. Et ça, s’il y a quelque chose à tirer de sa vie, c’est justement cette incarnation des mots qui transcendent nos diversités ethniques, religieuses,  culturelles et politiques, et mettent les êtres humains sur le même pied d’égalité ».

Membre du Yali,  Maimouna Diakhaby dira : « Il y a une trentaine de pays qui ont des jeunes leaders africains Yali, et tous les pays organisent des événements pour commémorer la naissance de Nelson Mandela. Et nous, on est Yali, on porte le nom de Mandela, qui s’appelle le Mandela Washington Fellowship. C’est à travers cette commémoration que la Guinée, à l’instar des autres pays, que nous avons organisé cette journée de Mandela, pour montrer l’exemple qu’a été Mandela en matière de leadership, puisque, comme on l’a dit, c’est le dernier héros transnational  que le monde entier reconnaît. Un héros qui parle de l’unité, de transcender nos différences (sic) ».

À rappeler que Yali est une association de jeunes lauréats, ayant bénéficié de bourses de formation et de stages offertes par le président Barack Obama, lors de son exercice.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici