C’est lors de la 15ème session annuelle de la Conférence Générale de l’ONUDI, à Lima, au Pérou, en décembre 2013,  que les Etats membres ont unanimement adopté le concept de Développement industriel inclusif et durable principal paradigme de leurs stratégies futures pour relever le défi de la pauvreté. En effet, en dépit des résultats encourageants enregistrés au cours de la dernière décennie, un milliard d’habitant sur la planète vit encore dans l’extrême pauvreté et les inégalités de revenus ne cessent de croître.  Il s’agira désormais d’inscrire ces stratégies dans le cadre d’un programme de développement durable fondé sur une perception alternative de la pauvreté dans son contexte multidimensionnel de dénuement économique, d’inégalités sociales et de dégradation de l’environnement.

C’est ainsi qu’à l’issue de cette  15ème  Conférence Générale, sur l’initiative du Directeur Général de l’ONUDI, les Etats membres ont convenu d’organiser en 2014 deux fora axés sur la définition et l’adoption des stratégies et instruments les plus appropriés pour la mise en œuvre d’un développement industriel inclusif et durable à l’orée du Post OMD 2015 .

Le Premier Forum de l’ONUDI sur les Stratégies et Instruments pour la mise en œuvre d’un Développement Industriel Inclusif et Durable (ISID – selon l’acronyme en anglais), s’est tenu du 23 au 24 juin 2014,  en Autriche, au Centre International de Vienne, siège de l’ONUDI.  Les délégués de 70 pays, parmi lesquels 15 Ministres dont celui de la Guinée ont pris part à ce Forum.

Des débats issus du Premier Forum, il ressort la nécessité pour les Etats membres de promouvoir et développer les parcs industriels comme instrument efficace de mise en œuvre d’un Développement Industriel Inclusif et Durable.

Les participants avaient ainsi conclu convenu de la pertinence de la tenue, en octobre 2014, du Deuxième Forum sur les instruments de mise en œuvre de du développement industriel inclusif et durable. Ce Deuxième Forum qui a débuté ce matin porte sur les partenariats et la mobilisation des ressources pour la réalisation de parcs industriels d’une nouvelle génération  dans un nombre limité de pays offrant les plus forts potentiels de réussite. Le Sénégal et l’Ethiopie issus respectivement de régions francophone et anglophones sont retenus comme ayant droit de citer pour exposer leurs expériences dans la mise en œuvre de l’ISID.

Pour  de plus amples informations et pour suivre les travaux en direct, prière cliquer sur le lien suivant : www.unido.org ou via Skype en suivant les consignes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici