Le CNRD a publié ce lundi 27 septembre, la « charte de la transition » basée sur les principes des droits de l’homme. Cette charte constitue la loi fondamentale du pays en attendant une nouvelle constitution qui, précise-t-on, devra être soumise à un référendum. Selon cette charte, les élections seront locales puis nationales.

Elle prévoit un président de la transition, qui dispose des prérogatives d’un président de la République. A la fin de la transition, il ne sera candidat à aucune élection ; un premier ministre nommé par le président de la transition.

La charte prévoit aussi un conseil national de la transition, l’organe législatif.

Guinee7.com