L’annonce a été faite ce lundi 29 mars 2021, à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la salle Mohamed Koula Diallo, de la maison de presse à Kipé (Ratoma). Le collectif de soutien au journaliste Amadou Diouldé Diallo, a d’abord expliqué les démarches déjà entreprises depuis l’arrestation du journaliste le 27 février.

« Au regard de ces différents engagements, le Collectif décide d’organiser une marche pacifique ce mercredi 31 mars 2021, pour dénoncer la détention préventive de notre confrère depuis un mois à la Maison centrale de Conakry », a annoncé Sayon Camara, le coordinateur du collectif tout en précisant qu’une lettre d’information a été déposée à la mairie de Kaloum le vendredi 26 mars 2021.

Par ailleurs, il a appelé« l’ensemble des journalistes, des associations professionnelles de médias, des organisations de la Société civile, des ONG de défense des droits Humains à se joindre à nous pour dénoncer la violation de la Loi L002 portant sur la liberté de la presse en Guinée ».

Il faut rappeler que le journaliste et historien Amadou Diouldé Diallo, a été mis aux arrêtes depuis le 27 février dernier pour « offense au chef de l’Etat » après avoir indiqué dans une émission radio que le président Condé est “est venu pour broyer du Peulh”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199