Le Collectif des femmes dynamiques de Guinée a, dans une déclaration faite lundi 24 juin, à la Maison de la presse de Kipé, dit “OUI” à la nouvelle constitution, dont le sujet crée des divisions dans le pays.

Après d’autres associations où groupes qui ont pris position concernant le débat sur la nouvelle constitution, et dont le sujet divise l’opinion guinéenne, le Collectif des femmes dynamiques de Guinée (CFDG), quant à lui, a décidé de se prononcer sur cette actualité, en disant “OUI à la nouvelle constitution”.

Dans cette déclaration rendue par la chargée de communication du collectif, Maïmouna Touré, ce groupe de femmes explique les raisons de leur choix : « Convaincus des faiblesses énormes que comporte notre constitution et qui d’ailleurs, a occasionné son non respect par la classe politique guinéenne durant toutes les crises survenues depuis l’avènement de la 3ème république ; au vu de ceux qui précède, nous, membres du Collectif des femmes dynamiques de Guinée, réclamons une nouvelle constitution répondant aux aspirations des citoyens ».

Pour le collectif, cette démarche citoyenne et indispensable doit avoir pour but de répondre aux ambitions légitimes et aux exigences de la réalité de la Guinée, à travers un référendum.

Le Collectif des femmes dynamiques de Guinée a d’ailleurs lancé un appel à toutes les femmes de Guinée, de se joindre à elles, pour mener une campagne de sensibilisation, et les invite à rester sereines et mobilisées pour défendre et préserver la paix et la quiétude sociale.

Fatoumata Kaba pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici