Invité par la CCSC (coalition citoyenne de la société civile), samedi 6 juillet, le député Aboubacar Soumah a fustigé l’actuelle l’assemblée nationale, qui selon lui, ne joue pas son rôle.

“La législature la plus mauvaise, c’est celle que Dieu a voulu que j’appartienne. Parce que même le rôle le plus important, que beaucoup de Guinéens ne savent pas, les actuels députés n’ont pas joué ce rôle. C’est le rôle qui est créé par l’Association des Parlementaires Africains, pour voir et contrôler l’impact des politiques publiques sur la vie quotidienne des citoyens. Aucun député guinéen n’exerce ce pouvoir… et je fais partie de ce réseau”, a déclaré l’honorable Aboubacar Soumah.

Selon lui, les commissions d’enquêtes parlementaires ou d’informations parlementaires n’ont jamais été mises en place à l’assemblée nationale. “nous pensons, dit-il, que nous trompons le Pr. Alpha Condé, on trompe le pays et nous-mêmes”. 

Plus loin, l’ancien membre du bureau politique de l’UFDG a estimé que “lorsqu’il est question de partager la Guinée entre deux entités politiques à l’assemblée nationale, tout de suite les deux groupes parlementaires majoritaires s’entendent, notamment le code électoral (…) même les 500 millions que le chef de file de l’opposition prenait, si ça été voté à l’assemblée, c’est faux. Quiconque vous dit, c’est faux, aucun député sérieux ne peut vous le dire. Mais comme c’est un gain, un profit personnel, alors ils se sont entendus déçus”.

Et de conclure : “tant que la majorité des Guinéens ne vivra pas dans le bonheur, les dirigeants guinéens n’auront pas la paix du cœur. Et pour que cela soit, il faut le minimum de vérité”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire