Le représentant de L’OMS en Guinée, M. Georges Alfred Ki-zerbo était ce jeudi 17 aout, dans les locaux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Cette visite guidée par M. Malik Sankhon, directeur général de la CNSS, avait pour objectif de faire connaitre l’institution, son centre de diagnostic, mais aussi engager des discussions en vue d’une collaboration future.

La visite a été l’occasion pour le directeur général, M. Malik Sakhon et les cadres de son institution, de présenter à M. Ki-zerbo les nombreuses réformes effectuées par l’institution en matière d’assurance santé, la prise en charge des pensionnaires, mais aussi de demander un appui technique.

Et Malick Sankhon de rappeler ce qui intéresse son institution. “Nous, ce qui nous intéresse c’est de participer aux objectifs du millénaire. Et l’OMS étant un acteur à part entière pour l’atteinte de ces objectifs nous nous devons d’aller vers tous ceux là qui vont contribuer à l’amélioration de la santé au travail, de l’hygiène et de la sécurité. Là nous avons demandé une assistance technique dans le cadre du bon fonctionnement des unités médicales qui sont citées dans notre pays, le renforcement des capacités et la maintenance de l’outil“, a-t-il dit.

Il ajoute par ailleurs : “je ressens de la satisfaction car profiter de l’expérience d’une institution aussi forte que l’OMS est une aubaine pour nous, ce qui est arrivé aujourd’hui en Sierra Leone (allusion faite aux inondations, NDLR) ne met personne à l’abri, cela nous fait prendre conscience et l’OMS est en première ligne pour venir en assistance à ces sinistrés qui sont nos frères. La caisse avait lancé depuis longtemps cette invitation pour recevoir monsieur le représentant de l’OMS, pour lui faire connaitre le mode de fonctionnement.’’

Pour sa part, M. Ki-zerbo a rappelé : ‘‘l’OMS apporte son appui au plan national de développement sanitaire de la Guinée, et est un partenaire au développement en général. Avec les autres entités du système des Nations-Unies, les autres partenaires multi et bilatéraux, nous allons continuer à apporter notre appui  en terme de prévention et également de prise en charge des problèmes prioritaires de santé, y compris la santé des travailleurs. Donc la collaboration avec la CNSS va s’articuler autour des priorités concernant la sécurité sanitaire des travailleurs, l’accès des soins et également l’échange d’expériences et d’approches innovantes dans le cadre du mandat de la CNSS et de l’OMS.“

Cette journée a été également mise à profit pour le CNSS, pour faire un don de 300 parapluies aux veuves des pensionnés, affin de “leur souhaiter la bienvenue“, et de leur permettre “d’économiser et leur dire que la caisse est a coté de ses  assurés sociaux“, d’après M. Ousmane Barry chef de service action sociale au département de prévention et action sanitaire de la CNSS.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités