U
Une short-liste de pays où les missions été suspendues puis levées pour certains.

‘‘La Guinée n’est nullement visée par un quelconque embargo. C’est une mesure de sécurité que le fonds prend souvent dans certains pays’’, c’est la réaction d’un économiste que nous avons joint suite à la suspension des missions du Fonds monétaire international (FMI), à compter de la semaine prochaine. Selon notre source, cela se fait le plus souvent à la veille des élections. Et pour d’autres cas exceptionnels. Exemple, la Chine où la mission aurait été suspendue suite à la présence du Coronavirus. A rapper que cette suspension selon notre interlocuteur n’a aucune incidence sur le programme que la Guinée a avec l’institution de Bretton Woods. ‘‘On oublie très souvent que le FMI effectue généralement des missions techniques, sur les statistiques, à la banque centrale, par exemple. Ce sont ces missions qui sont suspendues pour les temps des élections’’, explicite notre source.