« Le FNDC appelle le peuple de Guinée à se mobiliser pour enterrer définitivement le projet de coup d’État constitutionnel prévu le 22 mars 2020 », c’est le résultat qui a sanctionné la plénière des leaders du front national pour la défense de la constitution (FNDC). Cette rencontre a eu lieu, ce mardi 17 mars 2020 au siège de la PECUD à Kipé (Ratoma).

A la sortie de cette réunion, Abdourahamane Sano, coordinateur national du FNDC a annoncé que : « Le peuple de Guinée est instamment appelé à une mobilisation historique du 21 au 22 mars pour empêcher le coup d’Etat constitutionnel destiné à octroyer un troisième mandat à M. Alpha Condé. »

Avant de préciser que « cette mobilisation des 21 et 22 mars constitue une phase décisive de notre lutte contre le coup d’Etat constitutionnel dont le succès permettra non seulement d’honorer la mémoire des 42 victimes de la répression sanglante de nos manifestations ; mais aussi d’obtenir la libération des personnes arbitrairement détenues et de récompenser le sacrifice consenti par l’ensemble du peuple de Guinée ».

Par ailleurs, Abdourahamane Sano dira que : « devenus la risée du monde entier, M. Alpha Condé et son clan d’arrivistes peinent à afficher un semblant de sérénité alors qu’ils sont complètement désemparés. La seule voie pour la forfaiture demeure pour eux la violence en utilisant illégalement les forces de défense et de sécurité. »

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199