Ce jeudi 10 octobre 2019, dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de la presse, à Kipé, les membres du Cercle des Acteurs pour la République (CAR) ont réagi à l’annonce des manifestations du FNDC. Selon Bah Oury, qui a lu la  déclaration, le moment n’est  pas opportun pour faire des manifestations.

« Le Cercle des Acteurs pour la République (CAR) estime que toute action de protestation et de manifestation engagée sans attendre la déclaration officielle du président de la République, s’avère prématurée et contre-productive. Toutefois, nous nous gardons, en tant que collectif de partis politiques, de porter un jugement sur des initiatives dont, de près ou de loin, nous n’avons pas été associés et conviés », a déclaré Bah Oury.

Poursuivant, Bah Oury, au nom de ses pairs membres du CAR, a lancé un appel, « à tous, au gouvernement, autres coalitions et plateformes politiques qui projettent de manifester, de faire preuve en toute circonstance, de responsabilité et de retenue, afin de préserver le libre choix de chaque Guinéen ».

Qu’en est-il de votre appartenance au Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ? « Le FNDC, c’était nous. Et aujourd’hui, le FNDC est en train d’évoluer, contrairement aux dispositions qu’on s’est fixées au départ. C’est pourquoi, il y a eu trois réunions qui se sont tenues au siège de la PCUD, qui ne nous ont pas concernés », a répondu Dr Ibrahima Sory Diallo, président du parti ADC-BOC et coordinateur du CAR.

Et de poursuivre : « C’est l’occasion pour nous de dire les partis politiques membres du CAR demandent à tous les membres de la coordination qui se trouvent autour de Sano de surseoir à toute activité avec M. Sano. Ça c’est un, deuxièmement les structures qui se trouvent à l’intérieur du pays et à l’extérieur, d’arrêter toute activité  jusqu’au moment que M. Sano revienne sur les meilleurs sentiments, parce qu’on comprend qu’il a été caporalisé deux partis politiques, à savoir l’UFDG et l’UFR ».

Il faut rappeler que les membres du CAR, ce sont les partis politiques membres fondateurs du FNDC, qui ont rencontré le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, lors des consultations.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire