Ce jeudi 14 novembre, le Front National pour Défense de la Constitution (FNDC) compte marcher le long de l’Autoroute Fidel Castro (de l’aéroport à l’esplanade du Palais du peuple). Ce, malgré la modification de cet itinéraire par le gouverneur de la ville de Conakry dans un communiqué rendu publique hier. 

A cet effet, on constate un important dispositif sécuritaire au niveau du pont de Gbessia (Matoto), ainsi qu’au niveau de la station de Dabondy (Matam). Pour le moment, la circulation est fluide et les manifestants se regroupent peu à peu par endroits entre le rond-point de l’aéroport et le pont de Gbessia.

Quelque temps avant, Bilo Bah, chargé des opérations par intérim du FNDC, avait tranché ce jeudi, chez nos confrères de la radio Espace Fm, en clamant, que le FNDC compte bel et bien marcher selon son itinéraire initial.

« Par rapport à l’itinéraire, nous avons prévu de marcher de l’aéroport Gbessia, jusqu’au Palais du peuple, le même itinéraire qui avait été accordé au promoteur du troisième mandat lors de l’accueil du président. Je me demande si c’est du deux poids deux mesures, sans quoi, ils n’ont aucun droit, aucune raison fondamentale, justifiée, pour nous empêcher, nous refuser cet itinéraire-là », a-t-il expliqué.  

Mohamed Soumah et Abdou Lory sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici