Le G58, le RPG Arc-en-ciel et ses alliés décident de mettre en place une commission qui va préparer les nouvelles manifestations. L’annonce a été faite après une réunion qui s’est tenue, ce mercredi 18 mai au siège de l’UFR à Matam.  Cette partie de la classe politique guinéenne accuse la junte militaire au pouvoir et le conseil national de la transition d’avoir violé la charte de la transition.  Déclaration ci-dessous.

Mai 18, Doc. 1