Rabat : 21 juin 2019 – Le Gouvernement de la Barbade, qui a gelé sa reconnaissance de la « république sahraouie » en 2013, a décidé, ce vendredi 21 juin, de retirer sa reconnaissance de la « république sahraouie »

Le Gouvernement de la Barbade va poursuivre les actions déjà entreprises par plus de 162 pays à travers le monde, indique un communiqué conjoint signé à l’issue de la visite au Maroc de la Première Ministre de la Barbade, Mme Mia MOTTLEY.

Le Gouvernement de la Barbade appelle toutes les parties à poursuivre, de bonne foi, les négociations, en vue de maintenir le momentum initié par le plan d’autonomie, qui est crédible, sérieux et réaliste, et de favoriser une solution politique basée sur le réalisme et dans l’esprit de compromis, dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc et conformément au Conseil de Sécurité de l’ONU, ajoute le communiqué conjoint.

A cet égard, le Gouvernement de la Barbade reconnaît l’engagement du Royaume du Maroc dans le processus politique et son entière coopération avec le Secrétaire Général des Nations Unies et son Envoyé Personnel afin de parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptée, souligne le document.

Cette position est en conformité avec la légalité internationale et l’orientation générale de la communauté internationale, a souligné le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Maroc, Nasser BOURITA lors d’un point de presse conjoint avec Mme Mia Amor MOTTLEY et M. Jerome WALCOTT, respectivement Première Ministre et Ministre des Affaires Etrangères de la Barbade.

Il a, en outre, affirmé que le Maroc et la Barbade sont convaincus que la coopération sud-sud peut aboutir à des résultats fructueux grâce à des projets concrets, réitérant la détermination des deux pays à approfondir leur partenariat dans tous les secteurs.

Publicités

Laisser un commentaire