Le Japon fournit des équipements de protection individuelle pour la lutte contre ébola (communiqué)

  1. A la demande des quatre pays affectés par cette épidémie (la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Mali), le Gouvernement du Japon a décidé de fournir approximativement un total de 700 000 jeux d’Equipements de protection individuelle (EPI). Le Premier Ministre Shinzo Abe a promis, à l’Assemblée Générale des Nations Unies, que le Japon fournirait les EPI qui sont nécessaires pour assurer la sécurité des personnels médicaux.
  1. De ce qui précède, 20 000 jeux d’EPI seront transportés par un avion des Forces d’Auto-Défense (dans le cadre de l’Equipe de secours d’urgence des désastres du Japon) dans quelques jours à Accra, en République du Ghana, où le quartier général de la Mission des Nations Unies pour la réponse d’urgence à Ebola (UNMEER) est basé. Ils seront distribués dans les pays affectés par Ebola à travers l’UNMEER.
  1. De plus, un don d’aide d’urgence sera fourni aux organisations internationales afin de transporter et de distribuer ces EPI.

Références : Assistance du Japon dans le sillage de l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

(Financement total à date : approximativement 145 millions de dollars)

  • Don d’aide d’urgence : approximativement 42,02 millions de dollars
  • Equipements de secours d’urgence : approximativement 920 000 dollars
  • Décaissement pour les organisations internationales : approximativement 2,157 millions de dollars
  • Déploiement d’experts : un total de 10 experts japonais via l’OMS
  • Don d’assistance pour microprojets de sécurité humaine : approximativement 800 000 dollars
  • Assistance future : jusqu’à 100 millions de dollars.

Aide du Japon pour riposter à l’épidémie Ebola en Guinée

Au 28 novembre 2014 

Contribution financière

  • En avril, le Japon a annoncé un don d’urgence d’environ 520 mille dollars à la Guinée, via l’UNICEF.
  • En mai, 300 mille dollars ont été assignés pour les mesures de riposte contre l’épidémie Ebola dans la contribution du Japon à l’OMS.
  • En août, le Japon a annoncé une aide d’urgence d’environ 1,5 million de dollars à l’OMS, à l’UNICEF et à la FICR (Fédération internationale des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge).
  • En septembre, le Japon a décidé d’allouer une partie de sa contribution au PAM pour les activités liées à Ebola (1,1 million de dollars pour la Guinée et 700 mille dollars pour le Libéria).
  • Le 25 septembre, le Premier ministre, Monsieur Abé, a annoncé une aide additionnelle de 40 millions de dollars.
  • Le 3 octobre, le Gouvernement du Japon a décidé d’allouer 22 millions de dollars de ce montant comme aide d’urgence à l’OMS (6 millions de dollars), au PAM (6 millions de dollars), à l’UNICEF (6 millions de dollars), à la FICR (3millions de dollars), à ONU Femme (500 milles dollars) et à OCHA (500 milles dollars). A cette date, 21,5 millions de dollars ont déjà été déboursés.
  • Le 7 novembre, le Gouvernement du Japon a décidé de fournir de l’équipement médical et de prévention des épidémies à la Guinée, au Libéria et à la Sierra Leone (4,02 millions de dollars pour chaque gouvernement, pour un total de 12,06 millions de dollars), et de faire une contribution s’élevant à 5,94 millions de dollars au Fonds d’affection spécial multipartenaires des Nations Unies de réponse à Ebola afin d’appuyer secteurs de la logistique et des institutions médicales, en vue d’appuyer les activités de la Mission des Nations Unies pour la Réponse d’Urgence à Ebola (UNMEER). Cette nouvelle contribution de 18 millions de dollars au total marque l’achèvement de l’allocation de 40 millions de dollars, qui avait été annoncée par le Premier ministre Abé le 25 septembre.
  • Le 7 novembre, le Gouvernement du Japon a annoncé fournir une aide supplémentaire s’élevant à 100 millions de dollars, d’une manière continue et en temps opportun, pour répondre plus efficacement à l’épidémie Ebola, en vue de reconstruire le système de santé des pays affectés et de stabiliser les sociétés de ces pays, en plus de traiter les patients infectés et de stopper l’épidémie Ebola actuelle.

Contribution en moyens

  • En septembre, le Japon a annoncé fournir du matériel d’urgence (tentes, couvertures, etc.) d’une valeur de 310 mille dollars pour la Guinée.
  • En septembre, le Gouvernement du Japon a annoncé fournir des équipements de protection individuelle (EPI), donnés par le Gouvernement Métropolitain de Tokyo au Libéria et à la Sierra Leone. Une partie de ces EPI a déjà été fournie à ces pays. Le 28 novembre, le Gouvernement du Japon a annoncé qu’approximativement 700 milles jeux d’EPI, incluant ceux mentionné ci-dessus, seront fournis aux quatre pays affectés (Guinée, Libéria, Sierra Leone et Mali), et que 20 000 jeux seront fournis dans quelques jours par un avion des Forces d’Auto-Défense au Ghana, d’où l’UNMEER les distribuera dans les pays affectés.
  • A la requête de l’OMS, le Japon, en coopération avec Toyama Chemical Co. Ltd (une filiale de Fujifilm Holdings Corporation), fournira du T-705 ou Favipiravir, un médicament qui n’a pas encore été approuvé comme traitement de la maladie à virus Ebola. En cas d’urgence, même en l’absence de requête de l’OMS, le Japon répondra aux requêtes particulières au cas par cas, sous certaines conditions. Fujifilm Corporation a annoncé le 20 octobre que les essais cliniques du médicament démarreront en Guinée à la mi-novembre et que, en préparation d’un usage clinique à grande échelle en cas de résultat positif des essais, elle a décidé de préparer un inventaire plus large s’ajoutant au stock actuel de 20 000 tablettes, ainsi que les composants pharmaceutiques actifs pour environ 300 000 traitements.
  • Toyota est prête à donner ses véhicules via l’OMS aux zones affectées.

Contributions en personnels

  • Un officier du Ministère de la Défense a été envoyé le 21 octobre au quartier général de l’US Africa Command (AFRICOM) en Allemagne, pour travailler en tant qu’officier de liaison. Un second officier de liaison a été envoyé le 30 octobre.

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.