Le mardi 27 janvier, Son Excellence Monsieur Naotsugu Nakano, Ambassadeur du Japon en République de Guinée et le Docteur Sakoba Keita, Coordonnateur National de la lutte contre Ebola ont signé le contrat de don du Projet de fourniture d’ambulances pour la lutte contre l’épidémie Ebola.

Ce projet, d’un montant d’environ trois cent quatre-vingt cinq mille dollars américains (385 000 $), doit permettre la fourniture de six ambulances, équipées pour participer aux efforts de lutte contre l’épidémie Ebola que connait la Guinée depuis près d’un an.

Ces ambulances sont des véhicules qui étaient en service dans les collectivités locales du Japon de Kyoto, Gifu et Hakoné. Elles sont un don de ces communes japonaises désireuses d’apporter leur aide aux pays qui en ont besoin. Le Gouvernement du Japon apporte son aide financière dans la mise aux normes, l’équipement et le transport de ces ambulances, du Japon jusqu’en Guinée.

Les ambulances seront déployées dans les structures sanitaires de Conakry, Fria et Coyah, afin d’assurer un transport de qualité et sécurisé des malades.

Par ce nouveau don, le Japon continue à accompagner la Guinée dans la lutte contre l’épidémie Ebola.

……………………………………………………………………………………………………………

Le discours de l’Ambassadeur du Japon en Guinée

Monsieur le Coordinateur National de la Lutte contre Ebola ;

Mesdames et Messieurs,

C’est avec un plaisir que je vous accueille, aujourd’hui, pour la signature du projet de fourniture d’ambulances pour la lutte contre l’épidémie Ebola.

Ce projet, d’un montant d’environ trois cent quatre-vingt cinq mille dollars américains (385 000 $), doit permettre la fourniture de six ambulances, équipées pour participer aux efforts de lutte contre l’épidémie Ebola que connait la Guinée depuis près d’un an.

Ces ambulances sont des véhicules en parfait état, qui étaient en service dans des collectivités locales du Japon. Elles sont fournies grâce à la volonté des communes japonaises d’apporter leur aide aux pays qui en ont besoin. C’est ainsi que la Société pour la promotion de la diplomatie japonaise collecte de tels équipements auprès de ces communes, afin de les remettre en parfait état et les offre à la disposition des pays bénéficiaires. Le Gouvernement du Japon apporte son aide financière dans la mise aux normes, l’équipement et le transport de ces ambulances, du Japon jusqu’en Guinée.

Ces ambulances serviront pour les structures sanitaires de Conakry, Fria et Coyah. C’est le manque actuel d’ambulances pour transporter les malades dans de bonnes conditions, et de façon sécurisée, qui a décidé le Gouvernement du Japon à accorder ce financement. Le déplacement des malades de leur communauté vers les centres de traitement est également un facteur essentiel, aussi bien pour la survie des malades, que pour la sécurité des communautés. Ces véhicules permettront donc le transfert des malades vers les centres, et le renforcement la couverture sanitaire des zones concernées, y compris après la fin de l’épidémie.

Ce nouveau don est une intervention supplémentaire du Japon dans son appui à la Guinée, et aux autres pays affectés, dans la lutte contre l’épidémie Ebola. Depuis avril 2014, le Japon a mobilisé différents moyens d’intervention, pour aider différents niveaux d’intervenants. Ce projet montre également que la mobilisation ne se fait pas seulement au niveau du Gouvernement du Japon, mais également des communes japonaises, qui montrent ainsi leur solidarité avec les pays africains, et particulièrement la Guinée. Et c’est une telle intervention, à tous les niveaux de bailleurs et d’acteurs, qui permettra de venir à bout de l’épidémie Ebola en Guinée et en Afrique de l’Ouest.

Je souhaite donc que ces ambulances soient utilisées judicieusement, aussi bien maintenant que dans l’après-épidémie, qui est le défi de demain en matière de santé publique et de sécurité sanitaire.

Vive l’amitié guinéo-japonaise.

Vive la coopération internationale.

Je vous remercie.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire