Deux questions posées par des journalistes, lors de sa conférence de presse, qui s’est déroulée ce lundi 18 février, dans un réceptif hôtelier de la place, ont fait réagir le ministre Aboubacar Sylla !

Elles portaient notamment sur son rôle de porte-parole du gouvernement et de son mutisme face à certaines actualités, notamment l’accusation du chef de file de l’opposition à l’encontre de président de la République.

En ce qui est de son rôle de porte-parole, il a dit : « Je voudrais vous dire que le thème de cette conférence, comme toute conférence de presse, ne sont jamais des débats ouverts à tous les sujets, le thème c’est les bilans. J’ai déjà répondu dans les medias ; j’ai dit que le porte-parole du gouvernement, lorsqu’il y a un évènement, le porte-parole ne se précipite pas pour donner sa position. II faut que la première ligne de communication dans un gouvernement, c’est le chef du département, le ministre de tutelle, c’est lui qui a toutes les données, toutes les informations, qui communique. C’est lorsque l’évènement a pris une dimension d’une certaine envergure, devenue multisectorielle ou internationale et que le gouvernement s’est réuni pour adopter une position commune, que le porte-parole se fait le devoir de communiquer cette position aux médias. C’est comme cela que je conçois la notion de porte-parole. Ce n’est pas le problème d’engagement. A partir du moment où j’ai accepté, je suis engagé à 100% pour la réussite du gouvernement, et je mettrai toutes mes compétences, toutes mes qualités, tous les talents, si j’en ai, à la disposition du gouvernement pour sa réussite. Je n’ai aucun état d’âme, aucun complexe par rapport à cela. Que cela soit clair, parce que je vois des arrière-pensées en matière de questions ».

Sur la question de l’accusation du chef de file, il a ajouté qu’ « on aura une autre occasion, dans d’autres circonstances, de vous parler de ces questions. Je vous promets, en tant que porte-parole, il y aura un point de presse à faire avec vous ; en cette occasion, je pense qu’on pourra parler de toutes ces questions. Merci ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités