Dans une lettre adressée au procureur général près la cour d’appel de Conakry, le ministre de la Justice et des droits de l’homme, Alphonse Charles Wright, a demandé à ce dernier de lancer des poursuites judiciaires contre le FNDC.

Pour des faits de « diffamation et divulgation de fausses informations de nature à porter atteinte à la paix et à la sécurité publique et complicité de meurtre par action et par instigation contre les membres d’un groupement de fait dénommé « FNDC » représenté par Sekou Koundouno et autres ».

Lire ci-dessous les injonctions du ministre

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.