Le Commissaire Kassé

 

La police nationale annonce  ce vendredi  le début d’une enquête judiciaire suite à la mort tragique de Salematou CAMARA, cette dame a rendu l’âme en donnant la vie à même le sol dans les couloirs de la
maternité de Donka.

Dans sa déclaration, commissaire Boubacar Kassé, porte-parole de la police, a dit : « elle s’est accouchée dans les couloirs de la maternité avant de  rendre l’âme à l’âge de trente-cinq ans. Des informations concordantes et persistantes recueillies au niveau des hôpitaux de Donka et d’Ignace Deen indiquent que madame Salématou Camara n’a bénéficié d’aucune assistance des personnels de santé. »

Il poursuit : «  Des présumés auteurs des faits graves de non-assistance à personne en danger ont été interpellés par la direction de l’office de protection  du genre de l’enfance et des mœurs. Qui seront présentés ce vendredi 6 mars 2105 à monsieur le procureur du tribunal de première instance de Kaloum. »

« Il s’agit, cite-t-il,  de docteurs N’Fassory Camara,  Djessou Kourouma, Aboubacar M’Mah Sylla, les sages-femmes Mariam Cissé, Mabinty Touré. Au niveau de l’hôpital de Donka, docteurs Talibé Karamoko
Kaba,  Marcial Sérafé, Mariam Diallo, la sage-femme Fatoumata Sylla et la stagiaire Mariam Bah»

JB

Publicités

Laisser un commentaire