Quelques heures après la fermeture de l’accès au Port de Conakry, ce matin par les agents de AGEMAP (l’Association Guinéenne des Entreprises de la Manutention Portuaire) et de BMOP (Bureau de la Main d’œuvre Portuaire), le président Alpha Condé s’est rendu sur les lieux et a réussi à faire ouvrir le portail.

«Le président nous a reçu par rapport au débrayage que nous observons depuis hier. Maintenant à l’issue de notre entretien, il nous a recommandé de recommencer le travail dès maintenant. Et que dans un avenir très très très proche, dès ce soir, qu’il va commencer à prendre des décisions importantes qui vont nous surprendre», a révélé M. Ibrahima Camara, secrétaire général du syndicat du BMOP.

En dehors des revendications catégorielles, le syndicaliste indique que : « nous sommes d’abord fâchés contre nos dirigeants directs. A savoir, M. Dio Condé, président du

Ibrahima Camara
Ibrahima Camara

Conseil d’Administration de AGEMAP et M. Mohamed Magassouba, DG du BMOP. Le président du CA de AGEMAP ne cesse de s’ingérer dans les affaires électorales du BMOP. Nous leur avons dit que les deux sont différents. Nous avons un règlement intérieur qui régit notre travail. Jusqu’à preuve du contraire, nulle part, il n’est dit que le président du CA de l’AGEMAP doit s’ingérer dans les affaires intérieures de BMOP. Dio Condé, depuis un certain temps n’arrête pas de s’ingérer dans les affaires électorales du BMOP. Nous agissons contre tous ces agissements.»

M. Camara termine en disant que lui et son groupe ont confiance en ce que le président a promis. C’est pourquoi ils ouvert le portail du port et le trafic a repris.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com