Lors de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel, ce samedi 5 octobre, le préfet de Faranah, Ibrahima Kalil Keita, ancien membre de la CENI (Commission nationale électorale, explique le nombre de plus en plus important des électeurs en Haute Guinée (fief du parti au pouvoir), par ce fait : « Il y a plus de 2 millions de personnes à Siguiri, aujourd’hui. Ce n’est pas gonflé, c’est à cause de l’or, le monde a accouru vers les mines d’or, Dinguiraye, Kourroussa, Mandiana, Siguiri. C’est pourquoi ces villages sont pleins. Ce n’est pas le fichier qui a le défaut, mais c’est des gens qui existent. » Une façon de contredire l’opposition qui dénonce la présence des fictifs dans le fichier électoral.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités