En longueur de journées, en Guinée, des arbres sont abattus, carbonisés pour en faire du charbon de bois destiné essentiellement aux ménages de Conakry. Selon les statistiques le patrimoine forestier régresse chaque année approximativement de 35 mille hectares, exposant notre pays aux effets néfastes du changement climatique. Que faut-il faire pour changer la donne ? ‘‘L’État, dans sa volonté de préserver le couvert végétal fortement entamé par les coupes abusives du bois pour les besoins énergétiques, a pris une mesure fiscale d’exonération des droits et taxes sur les importations du gaz butane au cordon douanier”, a expliqué le ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly.

Cependant, “cette mesure d’exonération fiscale ne concerne pas à ce stade les droits et taxes sur l’importation des accessoires du gaz à savoir (les bouteilles, les supports marmites et les brûleurs). C’est pourquoi, très prochainement le département proposera un projet de loi dans le sens de l’abandon des droits et taxes sur ces accessoires de gaz”, a promis le ministre Koulibaly.

Selon lui, depuis 2010 à nos jours, la défiscalisation ainsi pratiquée a permis de baisser le prix du gaz. ‘‘A date, soutient-il, la bouteille de 6 kg est passée environ de 180 000 GNF à 120 000 GNF soit une réduction de 60 000 GNF par bouteille ; la bouteille de 13,5 kg est passée environ de 350 000 GNF à 230 000 GNF soit une réduction de 120 000 GNF par bouteille. Malgré cette baisse, le prix du gaz reste toujours hors de portée du revenu des ménages ; constituant ainsi un frein à la pénétration du gaz butane (dans les familles) “.

Par ailleurs, les travaux de construction d’un dépôt gazier se poursuivent en partenariat avec une compagnie étrangère dans le but de doter le pays d’une logistique gazière permettant de conforter la capacité de stockage et de minimiser le coût d’approvisionnement avec l’option alternative d’un acheminement par voie maritime. Sur le niveau d’avancement des travaux, Diakaria Koulibaly estime que les travaux, “sont exécutés à hauteur de 70% et si tout se passe comme prévu, en fin d’année, on fera la réception des travaux”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199