Le journaliste Abdoulaye O. Sow

Le procès entre Abdoulaye Oumou Sow, journaliste de Guineematin.com et l’adjudant Tambassa Keita, gendarme, est reporté pour le 8 avril. Ce jour, le verdict pourrait tomber.

Le gendarme accusé d’abus d’autorité aurait blessé le journaliste lors de la marche de la société civile.  L’accusé n’a pas répondu présent ce mercredi matin  au tribunal de première instance de Kaloum.

Le tribunal après avoir écouté maître Béavogui a décidé de la comparution du médecin qui a consulté son client, c’est-à-dire, le journaliste.

JB.