Intervenant ce mercredi 31 mai 2017, chez nos confrères d’Espace FM, l’honorable Amadou Damaro Camara est revenu sur le report de l’adoption du nouveau code civil par l’Assemblée Nationale.

‘‘Le code civil nous a été envoyé par le Gouvernement. A ce niveau il y a débat, il y a un groupe de magistrats qui est d’accord et un autre groupe qui est contre, c’est un premier problème. Et cette loi doit retourner au gouvernement pour promulgation. Il n’y a pas d’entente parmi les auteurs de la loi. Ça c’est un premier aspect, le deuxième aspect, nous avons un problème de temps à cause de la complexité de la décision. Il y a un point, le fameux point sur la polygamie’’, a détaillé le président du groupe parlementaire de la Majorité, pour répondre à la question : pourquoi le code civil a été retiré de la session des lois en cours.

Par ailleurs, il explique comment ça fonctionne, la polygamie ailleurs. ‘‘Il y a des exemples à côté comme en Côte d’Ivoire. Il y a une femme légitime. La deuxième n’est pas légitime mais les enfants ont le même droit à l’héritage. Au Sénégal, on dit vous choisissez le régime polygamie ou monogamie. Ici le code civil actuel l’interdit. On l’a renvoyé. Peut être à la session prochaine’’, espère-t-il.

Bhoye Barry pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur Damaro a parlé comme un illetré. C’est dommage! Il dit que la loi sur la polygamie n’a été respectée par personne, donc la loi est désuète et n’est pas applicable. Il a tort sur le fond et sur la forme. Une loi ne peut être abrogée que par un autre texte de loi. Secondo, il y’a des foyers monogames en Guinée, donc la loi est bien respectée par certains citoyens. Si on suit le raisonnement de Damaro, on peut dire que comme les voleurs, les criminels, les pédophiles… n’ont jamais respecté les lois relatives à leurs crimes ou délits, donc leurs acts sont légaux car les lois interdisant leurs acts ne sont pas respectées. Les mariages réligieux ou coutumiers ne sont pas des mariages en Guinée car tout pay est gouverné par ses lois. Et en Guinée c’est le code civil qui régit les affaires civiles. Si quelqu’un pense que les lois réligieuses priment sur celles du code civil, il y a droit mais il doit aller dans un pays où le code islamique est appliqué, par exemples Arabie Saoudite ou Iran. L’Afrique n’avance pas car les Africains ne copient que les mauvaises choses chez les autres. En effet, même dans les pays islamiques la monogamie est presque la règle. Quand les islamistes venaient au pouvoir en Iran, il y’avait beaucoup de polygamie et le nombre d’enfants par femme était de 8. Aujourd’hui la société iranienne est majoritairement monogame et le nombre d’enfants par femme est de 4 environ. L’islam n’a pas créé la polygamie, il l’a au contraire réglementée et découragée. L’islam a trouvé la polygamie dans les sociétés arabes, dans les quelles les femmes étaient traitées comme de simples objets sexuels, et l’islam a voulu y mettre fin, et n’a toléré la polygamie que dans un cadre restreint. Ceux qui se prennent pour de bons musulmans, allez lire les versets sur la polygamie dans le coran. Dieu demande aux hommes qui veulent prendre plusieurs femmes d’être justes entre toutes les coépouses, et cela est la condition, mais plutard Dieu dit que je sais que vous ne pourrez pas être justes. Qui d’entre nous sur cette terre peut lever son doigt pour dire qu’il peut aimer deux femmes de la même mainière? Il arrive même d’avoir des preférences entre nos propres enfants. Même le prophète Mohamed, paix à son âme, n’a pas reussi á aimer toutes ses femmes de la même manière car il eut une preférence pour sa femme Aïsha sur les autres. Sa propre fille Fâtima qu’il aimait beaucoup intervint auprès de lui pour défendre la cause des autres coépouses. Et même si c’était nécéssaire et recommandé, c’est contraire à nos lois. Si tout le monde doit suivre les règles qu’il veut ou qu’il reconnaît, alors ne vous plaignez de rien puisqu’on ne vit plus dans un État. Par exemple, si quelq’un ne reconnaît pas de droits de propriété puisque les droits de prpriété n’existent pas dans certaines communautés, il peut alors s’en prendre á tout bien qu’il voit. Pourquoi nous les noirs devenons plus idiots au fur et à mesure que nous devenons plus éduqués! Seuls les noirs ont changé leurs noms au nom de l’islam ou du christianisme, et quand j’enttends des africains éduqués dire de donner un nom musulman ou chrétien à leur enfant j’ai honte! Même s’il a le doctorat, il refléchira comme un imbécile! Y’a-t-il un nom musulman ou chrétien mes amis? Aucune réligion n’a fabriqué les noms. Tous les noms que vous croyez musulmans sont tout simplement des noms arabs car tous ces noms existaient avant l’islam. Prophète lui même n’a pas changé son nom, il est devenu prophète á l’âge de 40 ans. Il a gardé le même nom. Tous ceux qui se sont convertis à l’islam avaient les mêmes noms. Mais quand les arabs ont voulu nous réduire en esclaves, ils nous ont demandé de changer nos noms car il savaient que pour dominer quelqu’un et le tranformer en être inférieur il faut détruire sont identité et le nom est la première identité d’un être humain. Les colons ont utilisé les mêmes techniques que les arabs. Comme on dit que le ridicule ne tue pas! Mêmes les français ou les anglais qui ne se sont convertis au christianisme que vers l’an1200 ont donné leurs noms aux africains avec le même prétexte. Mes amis, les turcs qui ont repandu l’islam en occident ont dardé leurs prpores noms, car c’est leur identité et celà prouve qu’ils n’ont pas été dominés et réduits en esclaves pour devenir des larbins pour les arabs. Les allemends, les suédois, les hollandais sont tous des chrétiens, mais ont tous leurs noms qui representent leurs identités. Le noir restera toujours esclave tant qu’il n’aura pas commencé à refléchir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici