C’est désormais officiel. Si rien n’est fait jusqu’au 9 janvier prochain, le Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) dirigé par le camarade Aboubacar Soumah, déclenchera “une grève générale et illimité sur toute l’étendue du territoire national, dans le secteur éducatif’’. Cette annonce a été faite ce samedi 4 janvier, au cours d’une assemblée générale dudit syndicat. Parmi les revendications du SLECG, il y a entre autres “une proposition concrète, du gouvernement, sur les 8 millions revendiqués comme salaire des enseignants et l’engagement sans condition des enseignants contractuels à la fonction publique”.

DÉCLARATION :