C’est sur invitation du directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Malick Sankhon, que le représentant de la Banque africaine de développement (BAD), Léandre Bassolé, a visité les locaux de ladite institution, ce mardi 28 mai.

Au cours de cette visite, dont le banquier s’est dit satisfait, les cadres de la CNSS, à travers une projection vidéo, ont fait une présentation du fonctionnement de l’institution, des réformes opérées et des perspectives.

Ensuite, conduit par le directeur lui-même, l’occasion a été donné à ce représentant de visiter le centre de diagnostic logé dans les locaux de ladite caisse.

Après ces deux phases, Léandre Bassolé s’est confié à la presse : « J’ai été vraiment impressionné de la qualité du matériel médical. J’ai fort aussi apprécié l’engagement du corps médical et sa capacité à non seulement utiliser ce matériel, mais aussi à pouvoir répondre aux attentes des différentes populations ».

Ensuite, il a fait savoir : « Ma présence ici témoigne de l’engagement du groupe de la BAD à accompagner la République de Guinée dans toutes ses réformes ».

Enfin, convaincu, il a déclaré que : « Je peux dire qu’à partir de cette visite, tout malade guinéen n’a plus besoin de sortir du territoire national, parce que le matériel et le personnel médical se trouvent à même de pouvoir répondre aux besoins de la population guinéenne ».

Quant à Malick Sankhon, il a signifié l’importance de chercher des opportunités, comme celle avec la BAD : « Partout où je dois trouver un accompagnement, je m’en vais à la quête… D’ici la fin de l’année, nous nous battrons pour offrir à la Guinée, une salle de cathétérisme qui va permettre de réduire le taux de mortalité avec les AVC ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités