Avec la proclamation des résultats provisoires de la dernière circonscription électorale, qui s’avère être Matoto, ce jeudi par la CENI, la mouvance présidentielle a raflé 18 circonscriptions et l’opposition 20 sur un total de 38.

Ainsi sur les 38 circonscriptions, le RPG-arc-en-ciel a remporté le scrutin dans 18, à l’uninominal. Le reste des 20 étant tombées dans l’escarcelle de l’opposition, notamment l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui conforte sa position de principal parti d’opposition avec 14 circonscriptions à l’uninominal.

Quant à l’Union des forces républicaines (UFR), le parti de l’ancien Premier ministre Sidya Touré, il s’en sort avec 5 circonscriptions électorales à l’uninominal. L’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), formation politique de Jean-Marie Doré, ancien Premier ministre de la Transition, elle ne remporte qu’une circonscription.

En se basant sur les simulations effectuées par la presse locale, dans la répartition des sièges de députés, sur la foi d’explications fournies  par des spécialistes en la matière, il s’avère que la mouvance présidentielle détiendrait une légère avance sur l’opposition, dans les résultats globaux.

Des résultats qui concernent le vote à l’uninominal et à la proportionnelle et qui donnent une cinquantaine de députés au RPG- arc-en-ciel, alors que l’UFDG de Cellou Dalein Diallo tendrait vers la quarantaine. Le reste des sièges devant revenir à l’UFR de Sidya Touré, l’UPG de Jean-Marie Doré.

Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici