Dans une ambiance bon enfant, le président Alpha Condé a prêté serment aujourd’hui, 15 décembre, devant 11 chefs d’Etats africains, entre autres invités.

Connu pour son sens élevé de l’humour, le président Condé en lisant son discours a salué de passage, « l’empereur, on sait qui c’est l’empereur. C’est Denis Sasoun Nguessou. [A cet instant, le président congolais tourne et retourne sa tête, comme pour dire qu’Alpha est incorrigible], avec qui nous avons un passé de plus de 40 ans, parfois tumultueux », a lancé le président Alpha Condé.

Avant de saluer toujours sourire en coin, « le commandant en chef des troupes africaines, le maréchal Idriss. Et le président tchadien d’en rigoler.  

Enfin, Alpha condé a fait un clin d’œil au « jeune doyen, parce qu’il est plus jeune que nous, mais il est plus ancien que nous dans les fonctions de président. Donc, c’est notre jeune doyen, le président Faure. Ce qui a naturellement amusé le président togolais…

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com