Voici une déclaration in extenso de l’UFR faisant suite à la rencontre entre son leader et Philippe Baule, ambassadeur du Canada en Guinée. Ce qui intrigue, c’est la remarque de Sidya: “la présence de certaines anciennes têtes dans le cabinet de Mme Jean hérité du temps de Diouf.” Et l’ambassadeur aurait promis que:  “le cabinet de la nouvelle secrétaire générale de la Francophonie serait changé d’ici décembre.”

« L’ambassadeur de Canada en Guinée résidant à Dakar, Philippe Baule, en compagnie de son conseiller politique, Gavin Nardochio-Jones a été reçu ce mercredi 15 avril 2015 par le Président de l’UFR Sidya Touré à son bureau à Lansébounyi, dans la commune de Matam.

Le diplomate Canadien était venu échanger avec Sidya Touré sur la situation sociopolitique et économique du pays.

A l’entame de cet entretien, Sidya Touré s’est réjouit de la désignation de Michael Jean à la tête de l’Organisation Internationale Francophonie. Il a exprimé la volonté des leaders de l’opposition guinéenne à avoir un entretien avec la nouvelle Présidente de l’OIF. Toute fois, faisant allusion au caractère fort et d’analyse de la nouvelle secrétaire générale, Sidya Touré a signalé en même temps la présence de certaines anciennes têtes dans le cabinet de Mme Jean hérité du temps de Diouf.

Revenant à la situation sociopolitique du pays, Sidya Touré a expliqué à l’Ambassadeur le refus systématique d’Alpha Condé d’organiser les élections communales avant la présidentielle ainsi que les violations répétées des lois de la république et des accords. Entre autres : l’installation illégale des délégations spéciales, l’influence d’Alpha Condé sur l’Assemblée Nationale, le refus d’appliquer les accords du 03 juillet et les relevés des conclusions du dialogue de 2014.

« Depuis 2011, nous sommes dans la rue pour demander l’organisation des élections », a-t-il déploré.

Sur la question d’Ebola, Sidya Touré a dénoncé la mauvaise gestion de cette épidémie par le gouvernement Alpha Condé. Il a également évoqué la résolution que l’UFR a réussi à faire voter à l’unanimité par les députés dans le but d’aider le gouvernement dans la lutte contre l’Epidémie Ebola. Mais une résolution dont l’application est restée lettre morte par le fait qu’Alpha Condé ne voulait pas en entendre parler.

Le diplomate canadien pour sa part, a d’abord informé que le cabinet de la nouvelle secrétaire générale de la Francophonie serait changé d’ici décembre. Pour la venue de Michaëlle Jean en Guinée, il a expliqué que c’était une manière pour la secrétaire de montrer sa solidarité au peuple de Guinée touché par Ebola.

Toutefois, il a dit avoir pris bonne note des remarques faites par le Président de l’UFR par rapport à la situation sociopolitique, la recherche du consensus en vue d’une véritable alternance en 2015 ».

Cellule Com UFR

Publicités