La manifestation déclenchée ce lundi 14 octobre 2019 par le FNDC, contre un éventuel 3ème mandat pour Alpha Condé a paralysé la quasi-totalité des activités dans la ville des agrumes. Depuis le matin aucune grande manifestation n’a été constatée sur le terrain mais un silence de cimetière y régnait.

Le grand marché situé en plein cœur de la ville, n’a connu que la présence de quelques vendeuses. La quasi-totalité des boutiques sont restées cadenassées ; la gare route n’a pas fonctionné aussi.

Plusieurs points stratégiques de la ville, connaissent la présence des forces de l’ordre. Le CFAO l’un des poumons du commerce kindiaka n’a pas aussi été fonctionnel, de même que les banques ainsi que les écoles privées et publiques. Seulement quelques motards et piétons vaquent à leurs occupations.

Auparavant, quelques accrochages ont eu lieu entre forces de l’ordre et quelques jeunes dans les quartiers Dadya, Tafory Almamya, Caravansérail, la Gare et Wondy. Et le domicile de l’ancien président de la délégation spéciale, Abdoulaye Bah, était sous surveillance des forces de l’ordre.

À noter que, selon le coordinateur régional du FNDC, Alseny Farinta Camara joint au téléphone, six personnes été arrêtées, deux autres blessées.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493

Publicités

Laisser un commentaire