Au cours de son assemblée générale tenue ce samedi 20 janvier, le RPG a, à travers Lansana Komara, membre du bureau politique, donné des chiffres par rapport aux constats effectués dans les différentes communes de Conakry, des chiffres, qui inquiètent.

Il a tout d’abord souligné qu’ : « il y a un constat amère que nous sommes en train de corriger au fur et à mesure, autour de la distribution, le taux de distribution est très faible par endroit, ce qui est inquiétant. »

Avant de terminer : « Nous avons donc besoin de votre mobilisation, au sortir d’ici, dirigez-vous directement dans les commissions de distribution des cartes, pour que chacun et chacune ait sa carte et ait la possibilité de sensibiliser sa voisine et son voisin pour aller vers les commissions de distribution des cartes. Sécurisez les pour ne pas que des personnes mal intentionnées fassent de ces cartes ce qu’elles veulent, c’est extrêmement important. Si je vous dis qu’aujourd’hui a Kaloum nous n’avons pas encore les 4%, à Dixinn nous sommes dans les 40%, donc on a même pas la moitié, Matam c’est la même chose, vous voyez que c’est extrêmement sérieux, à Matoto on était à 41% il y a cinq jour de cela, mais avec la mobilisation des responsables et des candidats, nous sommes passés de 41% à 60%, donc il y a une progression. Donc il faut qu’il y a l’émulation en vous, nous voulons les 100% partout dans les communes, le temps presse. C’est pour cela je dis que nous n’allons pas parler de campagne, si tu entends compagne c’est parce qu’il y a des électeurs, s’il n’y a pas d’électeurs on ne peut pas parler de campagne ; vous allez porter des tee-shirts, sillonner les rues de Conakry, danser, chanter, mais le jour du vote il n’y a rien. C’est pour cela il faut que vous descendiez vers les commissions de distribution des cartes, c’est après cela qu’on va parler de campagne, si ce taux est faible, l’espoir est néant, il faut se dire la vérité. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com