Conakry- La République de Guinée fait face, à ce jour, à des fraudes et corruptions économiques dans tous les secteurs d’activités, un fléau  que l’Ordre des experts-comptables compte atténuer, rapporte l’AGP.

C’est dans cette dynamique que les 41 membres de cette structure, dont une femme ont prêté serment, vendredi, 16 décembre 2016, devant la Cour d’Appel de Conakry, qui en a pris acte.

Ils se sont solennellement engagés à respecter la déontologie et les exigences de leur profession, mais aussi à combattre, dans la transparence, la corruption, les fraudes fiscales, le blanchiment d’argent, afin d’optimiser les recettes fiscales et rendre les états financiers des entreprises fiables.

«Ça ne sert à rien si le président se déplace pour aller chercher les opérateurs économiques et que des états financiers produits par les entreprises ne sont pas fiables. Ça fausse la compétitivité entre les entreprises avec un impact social comme la pauvreté qui sévit aujourd’hui à l’intérieur du pays. Il est important donc que cet effort du chef de l’Etat soit accompagné par des structures compétentes et fiables», a déclaré le président de l’Ordre des experts-comptables de Guinée, Mory Cissé.

Seuls les états financiers fiables peuvent rassurer les investisseurs dans un pays. Et ce travail, c’est nous les experts-comptables, a-t-il ajouté.

Ainsi, ces autres soldats de l’économie, interviendront désormais dans toutes les entités publiques et privées ce, pour le bien de l’économie nationale.

Avec AGP

Publicités