La plus grande rencontre annuelle  des patrons de presse d’Afrique, le Forum des Leaders des Médias d’Afrique (AMLF),  se tiendra à Addis-Abeba du 6 au 8 novembre 2013. Cette rencontre de deux jours se tient au Centre de Conférences des Nations Unies sur le thème « Médias et Renaissance Africaine ».

AMLF offre aux délégués présents  un cadre unique pour débattre des enjeux fondamentaux du secteur des médias du continent  et permet d’élaborer des stratégies afin de trouver des solutions permettant au secteur de jouer un rôle important dans l’émergence d’une Afrique forte, dynamique, favorisant la cohésion sociale.

Une impressionnante brochette d’intervenants mettra en exergue le lien indissociable qui existe entre les médias et la Renaissance Africaine à travers une combinaison de sessions plénières et de réunions en groupes restreints. Ils aborderont une série  de questions, y compris le grand besoin  d’infrastructures et d’institutions solides pour améliorer la vie des citoyens mais également  la nécessité d’améliorer et de renforcer le paysage médiatique du continent.  AMLF 2013 sera aussi une vitrine exceptionnelle des projets phares et  innovants à travers le continent dans les domaines de l’innovation numérique, du leadership et de l’éthique. Mais aussi des nouveaux modèles commerciaux dans le secteur des medias.

Le 8 novembre, un panel spécial sera organisé sur le thème « Pratique et Défis de la Liberté de la Presse en Afrique : Exemples de l’Ethiopie, du Kenya, du Mali, de l’Afrique du Sud et de la Tanzanie ». Selon Amadou Mahtar Ba, le PDG de l’Initiative des Médias d’Afrique (AMI) qui organise cette rencontre annuelle « La liberté de la presse et la liberté d’expression constituent des éléments essentiels garants d’un continent stable, dynamique et en pleine croissance. Les leaders des médias du continent contribueront à ce dialogue de façon ouverte et franche à Addis »  a-t-il souligné.

La Table Ronde des Chefs d’Etat,  l’évènement phare du Forum 2013, aura lieu le 8 novembre dans l’après-midi sur le thème «Créer un Environnement Favorable au Développement des Médias en Afrique : Financements, éthique, Innovation technologique et Liberté ». Son Excellence Uhuru Kenyatta, Président de la République du Kenya prononcera le discours liminaire face à cet important panel où  seront également présents, le Premier Ministre de l’Ethiopie, Son Excellence Hailemariam Dessalegn de même que le Secrétaire Exécutif de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CENUA), Dr Carlos Lopes, la Présidente de la Commission l’Union Africaine (UA), Dr Dlamini-Zuma  et le Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Dr Donald Kaberuka.

En prélude à l’édition du Forum 2013, un débat public dont le thème est « Les Médias d’Afrique sont-ils capables de transformer le continent ? » aura lieu le 6 novembre dans l’immeuble Eshetu Chole de l’Université d’Addis Abéba en collaboration avec l’Ecole de Journalisme et de Communication et l’Organisation pour la Recherche en Sciences Sociales en Afrique de l’Est et Australe (OSSREA).

«AMLF est à présent dans sa sixième année. Nous sommes très fiers du chemin parcouru depuis 2008. Le Forum est devenu l’évènement médiatique phare du continent en très peu de temps » a conclu M. Ba.

A propos de  AMI
L’Initiative des Médias d’Afrique est la plus grande coalition d’association de propriétaires de médias, cadres supérieurs et autres intervenants du secteur sur le continent. Le mandat d’AMI est de servir de catalyseur pour le renforcement des Médias en Afrique en mobilisant et en renforçant les outils, les ressources en matière de connaissances et de capacités techniques afin que les médias d’Afrique puissent jouer un rôle efficace au service de l’intérêt général dans leurs sociétés respectives. Ce mandat consiste à aider à l’élaboration de normes professionnelles, promouvoir la viabilité financière, l’adaptabilité technologique et l’engagement citoyen.

Publicités

Laisser un commentaire