Dans la commune urbaine de Labé, les citoyens s’activent pour aller se faire enrôler dans les commissions administratives d’établissement et de révision de listes électorales (CAERLE). A moins d’une semaine de la fin de l’opération, les CAERLE ne désemplissent pas de monde, a constaté Guinee7.com sur place.

Si les jours passés, les difficultés étaient nombreuses dans les différentes CAERLE du ressort de la CEPI de Labé, des corrections ont été apportées. Le week-end dernier, la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé a reçu un important lot de récépissés. A ce jour, aucun problème ne se pose dans les différentes CAERLE visitées par le reporter de Guinee7.com. Le manque de récépissés n’est plus qu’un souvenir et aujourd’hui, nombreux sont les citoyens qui ont récupéré leur récépissé. Les erreurs techniques ont aussi été corrigées par endroits, cependant dans certaines CAERLE les machines continuent toujours à se planter ; ce qui impacte négativement le déroulement des opérations d’enrôlement.

Si tout se déroule actuellement plus ou moins dans de bonnes conditions dans les CAERLE, les cinq jours restants pourraient connaitre des perturbations. En effet, des opérateurs de saisie menacent de cesser toutes activités à Labé, car ils n’ont toujours pas perçu leurs primes pour le carburant. Certains opérateurs de saisie nous ont confié être actuellement à couteaux tirés avec leur coordinateur ; ils avertissent que s’ils n’obtiennent pas gain de cause, ils passeront à la vitesse supérieure.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com 

Publicités