C’est dans une réunion qualifiée de “cruciale” par l’inter-centrale CNTG-USTG, ce vendredi, à la Bourse du Travail, que lors de son intervention, le camarade Mamadou Mansaré a fait des révélations sur les secteurs de la téléphonie et des hydrocarbures.

« Aujourd’hui, nous n’avons plus rien à démontrer. Nous vous avons tout expliqué dans les radios. La seule chose que nous n’avons pas expliquée là-dedans, c’est qu’il y a deux vols organisés qu’on n’a pas pu expliquer jusque là.  C’est le vol des sociétés de téléphonie, à travers ce qu’on appelle les outils Sim. Quand tu appelles ici à travers l’agence de régulation, c’est une mafia. Quand tu appelles Paris, c’est un numéro de Paris qui sort. C’est des milliards… Lisez le rapport de Thabo Mbeki, ce rapport est très explicite, c’est accablant. Et le deuxième vol qui concerne directement le carburant, au lieu de parler de frais commercial, on devrait commencer par parler des frais de passage, les frais de stockage, quand nous savons que là où on fait le stockage appartient à 100% au gouvernement guinéen. Ces pétroliers-là sont exonérés de ces frais de passage-là », a affirmé le syndicaliste.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire