Faranah, 13 août (AGP)- Les travaux de finition du marché central de la préfecture de Faranah, bâti sur l’ancienne surface qu’occupait le marché du Centre -ville, non loin du l’Hôpital régional de Faranah, sont réalisés à environ 75%.

Les travaux d’électricité se trouvent à 90%, la peinture à 75%, l’aménagement interne de compactage à 60%, pour une moyenne d’avancement de 75%, ont indiqué les représentants de l’Entreprise Guinéenne de Construction et d’Entretien des Bâtiments et Equipements (EGUICEBE), chargée de la construction de ce marché, Abdoulaye Touré et Aboubacar Kamissoko.

Suite à une visite de chantier effectuée, mardi, 12 août, les membres de la Chambre Régionale et Préfectorale du Commerce (CRC) et des cadres de la Direction Régionale (DRC) et Préfectorale du Commerce (DPC), ont encouragé les ouvriers à accélérer les travaux.

Ils ont ensuite signalé quelques insuffisances dont le manque d’eau dans les toilettes, l’insuffisance du nombre de cabines  de toilettes et la faiblesse de la dalle de l’aménagement interne.

Pour le moment, le transfert provisoire de ce marché dans les quartiers périphériques et sur l’emprise des deux principales routes, constitue une véritable source de concentration, d’embouteillage et d’envahissement excessif par les ordures qui obstruent en permanence une grande partie de la circulation des véhicules dans la Commune Urbaine (CU) de Faranah.

A rappeler, que la première phase du contrat de construction du marché central de Faranah a été lancée le 28 octobre 2012. Elle concernait 120 kiosques à exécuter  pendant un an  pour un coût de 7 milliards 250 millions de francs guinéens, entièrement financés par le Budget National de Développement (BND).

Vue la demande croissante des utilisateurs de ce marché, une deuxième phase du contrat a été obtenue grâce au président de la République, Pr  Alpha Condé, concernant la construction de 110 autres kiosques, soit au total 230 kiosques (pour les deux phases du contrat),  sept  grands  magasins  et une toilette de dix cabines hommes et femmes.

AGP