Ce sont 35 journalistes venus des médias publics et privés du pays qui ont entamé, ce mercredi 11 septembre, une formation de deux jours, à Kindia, dans un réceptif hôtelier de la ville. La formation est initiée par l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH) sous le thème “Rôle des journalistes dans la promotion et la protection des droits de l’homme”.

L’objectif de cette formation est, entre autres, de renforcer les compétences en droit international des droits de l’homme, maîtriser les outils pédagogiques permettant un débat ouvert, acquérir les méthodes de plaidoyers, mais aussi savoir comment mobiliser les acteurs de la défense des droits de l’homme.

« L’organisation de ce présent atelier de formation des journalistes aux droits de l’homme vise à fournir aux journalistes publics et privés un espace d’échanges sur l’interrelation entre les droits de l’homme et la profession du journalisme, quand on sait que celle-ci est aussi la concrétisation des droits fondamentaux que sont la liberté d’expression, le droit d’accès à l’information et leurs corollaires que sont la liberté d’opinion, de pensée, le droit d’inventaire et que sais-je encore… », a déclaré Dr Alia Diaby, président de l’INIDH, dans son discours d’ouverture.

Et il a poursuivi en disant que : « Il nous a paru nécessaire de renforcer les capacités dans la recherche et la diffusion de l’information par la parole, l’écrit et l’image dans le domaine des droits de l’homme, le droit de tous les hommes, les droits de tout l’homme… »

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici