C’est en présence du Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, du ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Camara, et d’autres cadres, que les 15 lauréats du concours « appel à écriture : le livre au service de la lutte contre la COVID-19 », initié par la maison d’Edition l’Harmatan Guinée, ont reçu, ce mercredi 25 novembre, leurs prix.

Durant cette cérémonie qui s’est déroulée dans un complexe hôtelier de Conakry, le recueil « COVID-19 témoignages de Guinée » de 179 pages, a été présenté au public.

Directeur de la maison d’édition Harmattan Guinée, Sansy Kaba Diakité nous a parlé de ce concours. « Les candidatures sont venues de partout. On a regroupé les textes, on a sélectionné les 15 meilleurs retenus ; c’est ce qui fait l’objet de ce recueil.  Donc, il n’y a pas eu de copinage, il n’y a pas eu vraiment de favoritisme. Le président du jury  était Alfred Ki-Zerbo, représentant de l’OMS en Guinée, il a participé à toutes les étapes. Cette récompense des 15 lauréats est notre façon pour nous de contribuer à la lutte contre la Covid-19 ».

D’après lui, ces lauréats vont bénéficier « d’une promotion dans les écoles, dans les universités, dans les quartiers. Nous rêvons même d’aller dans les villes et à l’étranger ; c’est ça notre objectif », a-t-il dit.

Thierno Amidou Yali Bah, l’un des lauréats, s’est dit content d’avoir reçu ce prix. « Je pense plus à la profondeur du texte de témoignage, comme je vous le disais, j’ai contracté la maladie à coronavirus en juin dernier, j’ai été tenu de rester à domicile pendant deux semaines.  C’était un moment très difficile de stress, d’angoisse, de peur, surtout que j’avais un ami qui venait juste de décéder de la maladie ; donc ça été terrible. Et à la fin de cette convalescence, j’ai décidé de témoigner en littérature de ce qui s’est passé. Et je pense que cela a touché le jury », a-t-il affirmé.

Au nom du gouvernement, le ministre Tibou Camara a salué l’engagement des écrivains en faveur de la lutte contre la pandémie. « Vous le savez la COVID-19, ce n’est pas que l’affaire des médecins. Ce n’est pas que l’affaire des spécialistes de la santé. C’est l’affaire de tous. C’est pourquoi nous nous félicitons, que les artistes, en particulier les auteurs, aient mis leur talent, leur génie au service de la lutte contre la COVID, ainsi que d’ailleurs le font l’ensemble des Guinéens. Comme le souhaite le président de la République ».

A cette occasion, d’autres personnalités ont été récompensées pour leur contribution à la lutte contre la pandémie, notamment, Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com