Plus  de 7 millions de francs guinéens et quelques objets de valeurs emportés. Tel est le bilan de l’attaque d’une boutique par un groupe de bandits dans la nuit de mardi à mercredi 27 Aout 2014 au Plateau (centre-ville), commune urbaine de Fria.

Le propriétaire de la boutique, Thierno Hamzata Bah, témoigne : ‘‘je viens de perdre, sept téléphones portables magnétiques, des casques Bluetooth et un montant de 7 millions 432 mille francs guinéens. Les autorités doivent interdire le stationnement des gros porteurs devant nos magasins. Ils donnent de l’élan et de la couverture aux bandits.’’

Le mois dernier un cas similaire s’est produit à l’intérieur du marché central de Fria où plus de 100 millions de nos francs ont été emportés. Pour de nombreux observateurs, l’obscurité dans laquelle est plongée la ville et les grandes pluies facilitent la tâche aux bandits.

Depuis le 18 janvier 2013, la ville de Fria est plongée dans  le noir devant l’œil impuissant de la population de Fria. Le plateau jusqu’ici alimenté par l’usine est sevré de courant électrique depuis deux semaines. Une panne des groupes serait la cause de cette coupure.

                                                                                           Al Mo Djiba

Publicités