C’est au siège de la structure “Village PRAC” à Kaloum, que le forum des femmes de Guinée pour la paix, a rencontré ce lundi, Lucien Guilao, directeur national de l’office national de formation et de perfectionnement professionnelle (ONFPP). Initiée par le village PRAC, cette rencontre a été l’occasion pour ces femmes réunies en groupement d’intérêt économique, de poser leur problème lié au renforcement de capacité. 

Après la rencontre, la présidente du forum, Mme Diaby Madina Daff a exprimé sa satisfaction. « C’est un sentiment de satisfaction, au-delà duquel, un sentiment de paix. Parce que quand vous tapez la porte aux hauts commis de l’Etat et que vous trouvez la facilité, avec les réponses positives et tout le respect qui sied. Vous vous retrouvez dans le système. Je ne pourrais que les remercier et aussi remercier le chef du village, parce qu’il a été le trait d’union de tout ça » a-t-elle indiqué.

Pa rapport aux demandes formulées, elle a fait savoir que : « Sur l’assistance technique et matériel dans le cadre de l’autonomisation de la femme. Parce que nous sommes un forum qui se trouve être dans les quatre communes et dans les 23 préfectures. Depuis 10 ans nous sommes sur ça. Nous avons des branches de saponification, de teinture, de petits commerces et de la culture maraîchère. Nous travaillons sur fond propre. Compte tenu de la cherté de la vie, on ne peut plus travailler sur fond propre. »

Après avoir souligné « qu’on ne peut pas rendre autonome une couche sociale sans au préalable la former à pratiquer un métier ou une activité génératrice de revenus », le directeur de l’ONFPP a dit s’être « engagé à les accompagner, progressivement, afin qu’elles puissent avoir toutes les compétences nécessaires pour mener et gérer des activités génératrices de revenus. »

Pour Ibrahima Diané, conseiller stratégique et politique du chef du village, cette mise en relation s’inscrit dans le cadre de la vision du chef de l’Etat à promouvoir l’autonomisation des femmes.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com