Nous, de l’Association Guinéenne des Sans Voix – Aguisav/La Voix des Sans Voix, suivons ce 16 Février 2016 avec amertume, inquiétude et préoccupations le 2ème  jour  de la grève illimitée décrétée par les Syndicats (CNTG et autres).  Cette grève, pour l’Ong Aguisav, n’est nullement opportune. Peu importe qu’elle soit suivie ou non, pour nous, le contexte ne s’y prête pas.

La Guinée vient de finir pour le moment avec l’épidémie de Maladies à Virus Ebola qui a duré plus de deux (2) ans et la période de surveillance ira jusqu’au 31 Mars prochain. D’après les spécialistes en Economie Ebola a retardé la Guinée sur une période de plus de 50 ans. Donc l’épidémie d’Ebola a mis l’Economie guinéenne complètement à terre. Tout bon patriote doit tenir compte de cet aspect. Surtout que les troubles violents qui caractérisaient les multiples marches que l’Opposition organisait dans les temps ont repris d’avec cette grève.

Ce que le Syndicat guinéen (CNTG et autres) doit comprendre : Alpha CONDE n’est pas Lansana CONTE. Alpha CONDE est là pour son dernier mandat. Donc dans 4 ans il s’en ira du pouvoir pour toujours. S’il n’est pas patriote conscient et consciencieux, s’il n’aime pas la Guinée, il peut même donner aujourd’hui gratuitement le carburant à l’essencerie et augmenter le salaire à 1.000%, toute la Guinée dansera et l’acclamera. Mais et après…

En réalité cette grève ne profite à personne, sauf elle nuit à la Guinée et aux guinéens. Il faut que les Guinéens réfléchissent et se ressaisissent pendant qu’il est encore temps.

Mieux, cette grève se passe à un moment où les états-majors des 2 principaux partis du pays sont en pleine crise. Il s’agit du Rpg – Arc-en-Ciel d’Alpha CONDE parti au pouvoir et de l’Ufdg de Cellou Dalein DIALLO principal parti d’Opposition. Il faut que Monsieur Alpha CONDE conjugue absolument même verbe que ses partisans, surtout ces partisans de première heure pour que son parti reprenne sa force d’antan pour mener à bien son programme de redressement national au cours de son deuxième et dernier mandat. Quant à l’Ufdg, Cellou Dalein DIALLO et Amadou Oury BAH doivent obligatoirement s’entendre. Ils sont tous présidentiables, il faut qu’ils se réconcilient pour affronter les échéances électorales prochaines. Sans animosité politique. Cela y va dans l’intérêt de l’Ufdg et de la Guinée aussi.

Actuellement le paysage politique guinéen étant pollué, donc il faut se méfier de tout trouble sociopolitique, les pêcheurs d’eaux troubles sont encore là. Il ne faut pas leur donner l’occasion. Les plus  intelligents et les plus réfléchis savent de quoi nous faisons allusion…

Eu égard à tout cela, l’Ong – Aguisav/La Voix des Sans Voix demande solennellement au Syndicat  guinéen (CNTG et autres) de procéder à la suspension immédiate de cette grève illimitée aux conséquences tant incalculables qu’imprévisibles pour retourner à la table de négociation avec le Gouvernement et décider ce qui est possible dans l’intérêt supérieur des Travailleurs et de la Nation.

A bon entendeur, salut.

Que Dieu sauve la Guinée. Amen.

Egalité – Patriotisme – Fraternité

Conakry, le 16 Février 2016 

P/L’0ng Aguisav – La Voix des Sans Voix

Le Président 

Docteur Fran Morri T. SAMMOURAH

Contact : 664 339 780

628 410 940