Les leaders de l’opposition guinéenne ont tenu une réunion ce lundi au QG de l’UFDG, à la Minière. Après la réunion, l’opposition, par la voix de son porte-parole, Aboubacar Sylla, a annoncé les revendications suivantes :

1)- la réforme de la CENI ;

2)- la révision du fichier électoral ;

3)- l’organisation, à date des élections ; en particulier, les élections communales et locales au mois de juin 2016, conformément aux accords politiques du 20 août 2015 ;

4)- la baisse du prix du carburant.

Si le pouvoir, selon l’opposition, ne baissait pas le prix du carburant d’ici au 20 mars, l’opposition menace d’enclencher les manifestations sur les places et voies publiques. Comme quoi, l’opposition essaie de jouer sur le terrain perdu par le syndicat.

Bily Camara pour guinee7.com

 

1 COMMENTAIRE

  1. Les syndicats n ont pas perdu car sur 13 points de revendication ils ont eu 12 seulement qu ils n ont pas eu la diminution du pti du carburant.les opposants ne pourrons rien avoir car ce sont eux qui ont agenouiller ce pays