L’opposition prête à présenter un seul candidat à la présidence du parlement