Sous la présidence d’honneur de l’honorable Ibrahima Bangoura, l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des forces républicaines s’est tenue, ce samedi 25 mars 2017, à son siège de Matam. Au menu des échanges, il avait notamment les affrontements qui ont eu lieu entre ses militants et ceux de l’Union des forces démocratiques, le 11 mars dernier.

Pour l’honorable Ibrahima Bangoura, c’est difficile d’oublier les cicatrices d’une injustice dont on a été victime : ‘’ Vous savez quand il y a une blessure la cicatrice reste toujours. Quand bien même qu’il ait cicatrisation il y a toujours des traces. Donc cela on ne l’oubliera pas. Puisque nous avons été agressés on ne peut oublier de telles choses.’’

L’Union des forces républicaines rappelle par ailleurs que ‘’plusieurs de nos militants ont été blessés au cours de cette agression ici à notre siège. Nous avons recensé quinze personnes, gravement blessées que le parti suit de près dans les centres de santé. Et deux autres personnes se sont prises en charge. Sinon dans l’ensemble, ils étaient au nombre de dix-sept personnes qui ont été victimes de ladite agression’’, précise le député.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Publicités