A l’entame de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des forces républicaines (Ufr), ce samedi 18 novembre 2017, les membres du bureau politique, les militants et sympathisants ont observé une minute de silence à la mémoire du député, Colonel Cécé Balamou qui a tiré sa révérence, le mercredi dernier, des suites de maladie, à l’Hôpital de l’Amitié sino-guinéenne (Kipé).

Selon le deuxième vice-président de l’UFR, Ibrahima Bangoura, le suppléant à l’Assemblée nationale de feu Jean-Marie Doré, a été un véritable ami pour leur formation politique. « Au moment où nous étions en difficulté à l’assemblée, c’est ce groupe qui s’est levé pour nous sortir de ce trépied dans le quel nous nous étions engager à l’assemblée. Il vous souviendra que nous avons connu des difficultés à l’assemblée avec les députés qui nous avaient rejoints à l’époque. Nous avions formé un groupe de 12 députés, et un député, à un moment donné, où on ne s’y attendait pas, s’est retiré. C’est ce groupe du colonel Cécé Balamou qui nous a rejoints pour compléter notre groupe parlementaire. Nous lui avons rendu un hommage comme cela se devait à ce député, à cet honorable monsieur. Il n’est pas honorable seulement parce qu’il est député, mais c’est un monsieur très honorable », a déclaré Ibrahima Bangoura.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici