Selon l’Union des Forces Républicaines, ‘‘après qu’il soit empêché de rentrer à Siguiri par peur de se faire humilier et lyncher par la population en colère la semaine dernière, le RPG (parti au pouvoir), sous les instructions du Chef de l’Etat a décidé de faire accompagner ce samedi 26 juillet 2014 l’honorable Sékou Savané par l’ensemble des députés du parti au pouvoir ressortissants de la Haute Guinée.’’

‘‘Mais, ajoute l’UFR,  bien avant, des communiqués lus sur les ondes des radios privées de place ont annoncé la venue de cette délégation tout en demandant à la population une réception spectaculaire. Ainsi, ce samedi, à la grande surprise, les populations de la ville de l’Or ont vaqué à leurs activités quotidiennes comme si de rien n’était. Les commerces, les magasins, des boutiques, les ateliers ont tous ouverts comme d’habitude. Finalement, ce sont des gamins, des responsables de l’administration locale, quelques sages qui se sont retrouvés à la Permanence pour accueillir le vieux lion et sa délégation’’.

Le parti de Sidya Touré rapporte que ‘‘cette délégation composée entre autres de Dr Ousmane Kaba, Nantou Cherif, Djène Saran, Nanfadiga Magassouba, a annoncé qu’elle est venue réconcilier les populations de Siguiri et leur dire, au nom du Président Alpha Condé, que Siguiri est l’espoir du RPG. Et d’ajouter, qu’il est décidé à poser des actions de développement dans cette ville considérée bastion du RPG seulement à partir de 2016’’.

Selon l’UFR, ‘‘en réponse, le porte-parole des sages a fait comprendre à la Délégation que la ville de Siguiri ne voulait plus de Sekou Savané comme premier responsable du RPG, par le fait qu’il avait sorti ses loubards pour brutaliser les enfants de la préfecture’’.

Et le parti de l’ancien Premier ministre de faire ce commentaire : ‘‘Pour beaucoup de Siguirika, ce message d’Alpha Condé de commencer à travailler à Siguiri à partir de 2016, c’est-à-dire 6 ans après son investiture, est un aveu d’échec et une fourberie pour tromper les populations de cette ville qui s’étaient battues corps et âmes pour lui.’’ ‘‘Aux Siguirinka d’en tirer toutes les conséquences’’, a conclu l’UFR.

Aziz Sylla

Publicités

Laisser un commentaire