Selon l’UFR, son leader Sidya Touré, s’est rendu, samedi 31 janvier, dans l’après-midi, au siège de l’Union Mandingue (Bölonda) au quartier  Aéroport, dans le but de ‘‘saluer et échanger avec les sages et notables du Manding’’.

Selon l’UFR, «cette visite de Sidya Touré a trouvé toute sa place dans le cœur des sages présents. Au nom du Manding, le porte-parole a remercié le leader de l’UFR pour ce déplacement et a évoqué ses qualités de rassembleur œuvrant pour l’unité et la prospérité de la Guinée ».

Et le parti républicain de révéler : « Plusieurs histoires et faits légendaires ont été évoqués pour montrer à Sidya Touré et à lui rassurer (le rassurer, peut-être) qu’il trouve toute sa place dans le manding, en tant que descendant d’une des cinq grandes familles religieuses du Manding (Touré Manden Mory). » Descendant des « Touré Manden Mory » ?

C’est tout le hic. Parce que la presse a souvent écrit-et n’a jamais été démentie- que Touré a juste été un patronyme emprunté par le leader de l’UFR pour mieux s’intégrer en Côte d’Ivoire où Diakhaby- qui serait son vrai nom- ne pouvait coller à l’identité ivoirienne.

Alors Sidya descendant des « Touré Manden Mory », couac ou supercherie politique?

Aziz Sylla

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici