La riposte à la pandémie du COVID-19 étant une affaire de tous, la Société SNA Africa SAS n’est pas restée en marge de cette lutte qui est vitale pour le monde. 

En effet, cette entreprise sud-africaine qui évolue, depuis deux ans, dans le domaine des BTP et celui de l’hôtellerie en Guinée, a procédé, ce mercredi 29 avril, à une série de remises de kits de lavage de mains à plusieurs départements ministériels. Après le ministère des Travaux publics et celui de la Ville et de l’Aménagement du territoire, la délégation de ladite société s’est rendue au siège du département en charge de l’Hôtellerie et du Tourisme.

Ce geste de SNA Africa SAS, constitue selon son Directeur administratif, Sadamoudou Keita, une partie de la contribution de la société « dans cette guerre sans merci contre la pandémie de Coronavirus dans le monde entier ». Car dit-il, « la lutte qui est donnée dans tous les pays du monde entier, est une lutte horizontale. C’est-à-dire, une lutte qui veut la participation de tous les citoyens du monde entier pour booster hors des frontières des différents pays, cette pandémie. C’est dans cette logique que notre société s’est inscrite pour faire ce don, afin de prouver aussi ses motivations profondes en matière de contribution à la lutte de cette pandémie ». 

Parlant du choix porté sur les départements ministériels, M. Keita a fait savoir que celui-ci n’est pas fortuit. « Nous pensons que les ministères sont des lieux qui sont beaucoup fréquentés par la population, donc ils méritent d’être sécurisés. Ces ministères n’ont pas encore mis leurs travailleurs en congé. Ils continuent à travailler pour servir le peuple de Guinée, pour qu’on ne soit pas dans un arrêt total d’activités dans notre pays. Donc nous avons jugé opportun d’aider certains ministères qui sont toujours en contact avec des tierces personnes et des travailleurs des autres sociétés, pour faire avancer l’économie de notre pays », a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter : « Nous avons aussi des dons qui vont être destinés aux populations à la base. Mais ces dons passeront par une structure dénommée « Jeunesse 21 pour la paix et le développement », qui doit recevoir aussi des kits qu’elle va  distribuer dans des grandes familles, dans des marchés, ainsi que dans des mosquées.

Par ailleurs l’ensemble des bénéficiaires ont vivement applaudi SNA Africa SAS pour son geste, avant de promettre que ces équipements seront utilisés à bon escient. 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com