Diawara (à gauche) et Macron, lors de la campagne présidentielle qui l'a porté au pouvoir

Monsieur le Président, personnellement,  je suis déçu de vous. Votre vision différente des deux pays (Côte d’Ivoire et la Guinée) n’est pas juste. Vous avez tout simplement entretenu un traitement différent à l’égard des deux hommes alors même qu’il n’y a aucune différence de situation (les intérêts peut-être ?).  Soyons honnêtes, les deux ont franchi la ligne rouge : celle du troisième mandat.

Vous ne cessez de réaffirmer votre intérêt pour le dialogue (qu’il soit social, politique ou économique). Aujourd’hui, vous n’avez aucun intérêt d’engager la résistance avec le pouvoir de Conakry. Dialoguez Monsieur le Président !

Un de vos partisans qui a mouillé le maillot de façon bénévole pour votre élection à Limoges.

Cordialement,

Mamady Diawara,

Société civile guinéenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.