Alhousseine Makanéra Kaké, ancien ministre de la Communication convoqué ce matin à la Gendarmerie (PM3) a confirmé à Mosaiqueguinee qu’il s’y rendra. Cependant il pense que si les faits qui lui sont reprochés remontent au moment où il était ministre, ‘‘je suis convaincu que dans la Constitution, il est clair que les ministres et le président sont couverts par l’immunité de fonction. Ce qui fait que les crimes et les délits que les ministres commettent dans l’exercice de leur fonction, la seule cour compétente pour les juger, c’est la Haute Cour de Justice, qui n’est pas encore là’’. Selon le nouvel opposant d’Alpha Condé, même si cette Cour existait ‘‘la mise en accusation est engagée par l’Assemblée nationale, par au moins 1/10 des 114 élus. Pour que cela prospère et conduise à une comparution de l’accusé devant la Cour, il faut que la mise en accusation soit approuvée par le 3/5 des députés’’. C’est comme si l’homme se reprocherait des choses dans l’exercice de ses fonctions et qu’il chercherait déjà un refuge…légal.

Aziz Sylla pour guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. makanera s il vous plait garder les biens de l Etat , alors que vous n ete plus ministre s appelle malgouvernance. cessez de gueuler souvent sur les autres en vous faisant passer pour des citoyens propre. c est vraiment honteux

Laisser un commentaire