L’information fait le tour des réseaux sociaux depuis la nuit d’hier samedi et suscite une grave indignation. L’annonce a été notamment faite par l’ONG « Mon enfant ma vie ».

La jeune femme qui aurait été « violée et charcutée » par trois hommes présentés comme des médecins a finalement rendu l’âme en Tunisie, après une septième intervention chirurgicale, qui devait réparer le mal fait par ses présumés violeurs.

C’est au mois d’octobre que le Guinéen a découvert avec stupéfaction et révolte cette triste histoire. Le colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition avait même effectué une visite à son chevet à l’hôpital Igance Deen.

De nombreux internautes demandent justice. L’ancienne ministre des Finances, Malado Kaba, sur Tweeter invite les gens à signer une pétition pour réclamer justice.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.